Quelle est la différence entre un DSA et un DEA ?

défibrillateurs Philips HeartStart FRx et HS1

Lorsque l'on souhaite s'équiper en matériel de défibrillation, il n'est pas toujours facile de savoir quel dispositif est le plus adapté pour notre utilisation. En effet, le marché des DAE présente une grande variété d'appareils disposant de leurs propres avantages et inconvénients. La principale difficulté est de savoir s'il est préférable d'utiliser un DSA (défibrillateur semi-automatique) ou un DEA (défibrillateur entièrement automatique).

Avant de comprendre la différence entre ces deux types d'appareils, commençons par rappeler ce qu'est un défibrillateur.

Que signifie DAE ?

Le sigle DAE correspond aux défibrillateurs automatisés externes. Le DAE est un dispositif médical qui est utilisé dans le but de rétablir le rythme cardiaque d'une victime. Il est utilisé lorsqu'une personne est victime de fibrillation ventriculaire, c'est-à-dire que les cavités de son cœur ne se contractent pas à cause d'un rythme cardiaque irrégulier. Dans ce cas de figure, le DAE envoie un choc électrique au cœur afin de le réinitialiser et de stabiliser le rythme cardiaque.

Depuis la mise en place du décret du 4 Mai 2007, "Toute personne, même non-médecin, est habilitée à utiliser un défibrillateur automatisé externe répondant aux caractéristiques définies à l’article R. 6311-14."

Il existe 2 types de DAE:

  • Les DSA, défibrillateurs semi-automatiques
  • Les DEA, défibrillateurs entièrement automatiques

Quelle est la différence entre un DSA et un DEA ?

Lorsque le défibrillateur est un DSA, le choc est déclenché par l'utilisateur de l'appareil. En effet, ce dernier doit appuyer sur le bouton "choc" pour que celui-ci puisse être délivré à la victime par le défibrillateur. L'avantage du DSA est alors de pouvoir s'assurer que personne ne touche la victime ou que celle-ci se trouve dans un environnement adéquat (au sec). De plus, ce type de défibrillateur permet de délivrer le choc approprié à la victime: en cas de contact avec une autre personne, la victime ne sera pas assurée de bénéficier du choc dans son intégralité, et la personne avec qui elle est en contact pourrait être blessée.

A l'inverse, le DEA délivre le choc automatiquement après avoir demandé aux personnes présentes de s'écarter grâce à un message vocal. Le défibrillateur entièrement automatique ne nécessite alors pas d'action de la part du témoin sauveteur.

Les 2 types de DAE présentent donc des avantages:

  • Le DSA est considéré comme un appareil pouvant permettre de gagner du temps en délivrant le choc plus rapidement, et ainsi gagner de précieuses secondes pour la vie du patient.
  • Le DEA peut permettre de réduire le stress chez un témoin sauveteur novice.

Les points communs des DSA et DAE

Bien qu'ils possèdent leurs propres avantages, les DSA et DEA présentent également plusieurs points communs, nécessaires à une intervention réussie en cas d'arrêt cardiaque.

Pour commencer, contrairement aux défibrillateurs manuels utilisés par les professionnels de santé, ces deux types de défibrillateurs disposent d'une analyse du rythme cardiaque et d'un diagnostic entièrement automatiques. Ce point commun permet donc à toute personne de pouvoir utiliser ces appareils tout en garantissant un diagnostic de qualité à la victime.

De plus, les DSA et DEA permettent d'administrer le choc à la victime uniquement si le rythme cardiaque de cette dernière le nécessite. Si le diagnostic ne détecte pas la nécessité de délivrer un choc, le défibrillateur préviendra le témoin sauveteur que le choc n'est pas indiqué. Il pourra alors continuer à effectuer la réanimation cardio-pulmonaire (également appelée massage cardiaque ou RCP) afin d'augmenter les chances de survie de la victime.

La réanimation cardio-pulmonaire

Les défibrillateurs Philips HS1 et FRx, des DSA techniquement fiables et reconnus

Les défibrillateurs Philips HS1 et Philips FRx ont été conçus pour être techniquement fiables et simples d'utilisation. Reconnus par les diverses professions médicales, ces défibrillateurs semi-automatiques peuvent également être utilisé par le grand public grâce à leurs instructions vocales claires et aux schémas présents sur les électrodes afin de bien les positionner. Le HS1 est d'ailleurs l'un des DAE les plus vendus dans le monde (2.000.000 d'appareils actifs) et est à ce jour aux Etats-Unis, le seul défibrillateur que les particuliers sont autorisés à avoir chez eux.

De plus, les différents autotests quotidiens effectués par ces appareils leur permettent d'être toujours opérationnels afin de pouvoir augmenter les chances de survie de la victime d'arrêt cardiaque soudain.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire